1/4 heure photo du 12 juin 2019 : "Fin de régate" par Patrick Stiegler

Finderegatecc
L'analyse de Gilbert de Murcia :

La photo que nous propose ce soir Patrick est tirée de son album ‘’Régates à St.Tropez’’.
Alors, voici ce que dit la légende :  ‘’Organisé chaque année au début du mois d'octobre, cet évènement est devenu un rendez-vous incontournable des amoureux de la voile. J'y étais...
Mais un coup de vent d'Est a contrarié les régates pendant plusieurs jours. Et ce n'est que depuis la côte du golfe que, équipé d'un puissant téléobjectif, j'ai pu faire ces quelques photos...”
Alors il faudrait que Patrick s’explique parce que, de retour de régates, dos à la mer et face à St Tropez, le vent sur cette image semble venir non pas de l’est mais de l’ouest ? De plus, cette photo ne semble pas prise depuis la côte, mais depuis la mer !
Mais laissons là ces broutilles, et regardons cette image traitée façon pastel que l’on penserait tirée d’un film italien.


Les tons et l’ambiance de la photo retiennent d’emblée notre regard qui se promène de bas en haut, à travers les 4 couches horizontales :
(i) la mer vif argent
(ii) les façades ocres de ce village célèbre d’où émerge un clocher célèbre (voir et revoir le Gendarme de St Tropez)
(iii) les pins vert foncé
(iv) le ciel blanchâtre, qui aurait pu être traité "à la Goirand", pour prendre un tour encore plus menaçant, mais sans doute que cela aurait pu heurter par rapport à la ‘’zénitude’’ qui se dégage de l’ensemble...
Ces 4 bandes renforcent le format ‘’cinémascope’’ adopté par le photographe et qui s’impose vu le lieu.
Le regard va ensuite de gauche à droite pour finir sur ces très belles voiles blanches inclinées (par le vent d’ouest) qui transpercent ces 4 couches.
Le zoom qu’il a utilisé depuis la mer (et non depuis la côte) produit un effet de rapprochement et d’écrasement classiques.
En conclusion, il s’agit d’une belle image, surprenante par ces tons, qui nous apporte une sensation de grande quiétude de début d’automne.

 

L'analyse de Muriel Desplat :

En ouvrant la photo proposée par Patrick, j’étais enjouée à l’idée d’avoir à commenter un paysage de bord de mer. J’affectionne tout particulièrement la mer, car elle me procure un sentiment de plénitude, de bien-être et d’espace infini (et surtout que, vivant en Alsace, elle est d’autant plus rare à contempler).
Mais dans ce cas, ce n’est pas une météo estivale, qui donne envie de se baigner ou de lézarder au soleil. Comme il y a beaucoup d’informations, d’éléments, je pousse un peu plus loin mon analyse d’image  :
-    en arrière-plan, on voit des habitations dans des tons neutres, pastel. Un village ou une petite ville entre mer et collines boisées. Et aussitôt je me demande, en voyant le clocher ou le type de constructions, à quel pays cela correspond (l’Italie, la Croatie…). Et je pars déjà un peu en voyage dans ma tête. Le ciel est chargé. La tempête menace ou vient tout juste de passer. En attendant le retour du soleil, voyons ce qui se passe près de l’eau. Une foule dense se tient sur la jetée et indique bien qu’il se passe quelque chose. Il s’agit d’une « régate » comme indiqué dans le titre de Patrick.
-    En avant-plan, des bateaux à voiles se croisent (à droite et à gauche de l’image). La plupart se fondent dans le paysage, par leurs couleurs pastel, seul un bateau dénote en avant-plan par ses couleurs plus chatoyantes de rouge et de fluo jaune.
J’aurais par contre aimé voir plus de gros plans de bateaux pour mettre l’accent sur la régate et pour voir plus de détails. Mais c’est là ma nature curieuse. Patrick voulait peut-être plutôt prendre une ambiance générale ou est arrivé un peu tardivement, les bateaux rentrant au port.
D’ailleurs, d’où a été prise la photo ? D’un ponton ? D’un autre bateau ? Seul Patrick pourra nous éclairer.
Les couleurs sont un peu claires, « délavées » : pour ma part j’aurais un peu joué avec les curseurs pour rajouter un peu de "peps", quitte à ce que le ciel soit plus sombre également.
Le cadrage en environ trois parties correspond au ciel, au village et la colline et le 3e tiers étant la mer. Une diagonale se lit de gauche à droite (elle monte vers le clocher et passe par la voile du bateau le plus coloré).

Bref, c’est une belle image de «  fin de régates  ». Bravo et merci à Patrick de nous l’avoir présentée.

Rechercher