1/4 heure photo du 14 novembre 2019 : "Les Dolomites, 2400 m" par Alain Hamdi

QHP du 14 novembre 2018L'analyse de Patrick Stiegler :

« Tiens, un paysage... », me suis-je dit en découvrant la photo envoyée par Alain. C’est en effet un thème photographique peu fréquent proposé pour le quart d’heure photo, même si on se souvient tous de l’image N&B des barques dans le Ried présentée en septembre par Armand.

Cette photo illustre deux passions d’Alain : la montagne et... la botanique ! Pour étayer mes dires, j’allais vous renvoyer vers son site « Plein les yeux » chez SmugMug, mais malheureusement, il n’existe plus... (*)

Pour anticiper la traditionnelle question « C’est où ? », Alain nous a indiqué que les pitons rocheux qui sont manifestement le sujet principal de cette photo sont les « Tre cime » qui culminent à 3000 m dans le parc naturel du Lavaredo, dans les Dolomites italiennes. Et pour la question sur l’aspect botanique de la photo, sachez qu’il s’agit là d’inflorescences d’Achillée millefeuille, une plante à vertus médicinales.

Autant le dire tout de suite, cette photo m’a séduit : de spectaculaires pitons rocheux qui en sont bien sûr le prétexte principal et qui occupent le premier tiers horizontal de l’image ; un premier plan peu banal montrant la généreuse floraison estivale de l’Achillée s’étalant dans le premier tiers de l’image ; un second plan relie les autres et est occupé à droite par un couple de randonneurs, assis au bord de ce que l’on devine être un profond ravin pierreux. Et ces trois plans baignent tous dans une superbe lumière de mi-journée qui crée une ambiance très modelée, sans aucune brutalité. Certains trouveront peut-être que cette photo est très légèrement surexposée, que le contraste et la netteté pourraient être un peu plus poussés... Pourquoi pas, mais je pense que si Alain nous la soumet telle quelle, c’est que sa photo reprend tout à fait ce que sa mémoire du lieu et du moment lui restitue.

J’aime bien le couple assis à gauche : il occupe un espace qui serait un peu vide sans lui ; il rappelle aussi la démesure de la haute montagne et apporte deux notes de couleurs vives à un paysage essentiellement minéral. Dommage quand même que l’homme soit quelque peu masqué et que le couple soit un peu trop proche du bord de la photo.

Voilà donc une très belle photo de paysage réalisée avec talent : elle rappelle certainement à Alain de très bons moments passés dans les Dolomites et c’est celle-ci qu’il a choisi de partager avec nous ce soir.

(*) On retrouve les photos d'Alain sur son nouveau site ouvert chez Flickr


L'analyse de Pierre Heckel :

À l'ouverture du fichier photo, on tombe au premier regard sur les trois "dents" et dans la fraction de seconde qui suit, sur les deux personnages à droite. Quoi de plus normal, car dans une photo c'est toujours l'être vivant qui attire le regard en priorité, avant de s'attarder au reste de la photo, de son contenu et de son message.
La photo semble également très lumineuse, voire un peu trop. J'en parlerai un peu plus tard.

C'est une belle composition, confirmée par la règle des tiers, et la profondeur de champ est très bien maîtrisée (Nikon D600 avec un zoom 28-300 mm - focale 28 mm à f:8 - 50 ISO). La lumière est cependant pour moi trop "violente" et un ajustement de l'histogramme pourrait remédier à ce point.

Dans quel but Alain a-t-il collé ces deux "créatures" dans le champ de vision à la prise de vue ? Pour nous donner une échelle ? Pour nous montrer qu'il était bien accompagné ? Quitte à égayer ce beau panorama avec de belles plantes, j'aurais demandé à la dame de gauche de poser devant les cimes, avec le reflet du soleil dans ses cheveux, quitte à m'attirer les foudres de son homme... Mais pour ma part, j'éliminerais les deux personnages et je donnerais moins d'importance à la verdure au premier plan.

En résumé, une bonne maîtrise technique, une belle photo de randonnée de vacances, un cadrage qui aurait pu être modifié à la prise de vue pour donner plus de dynamique à la photo (facile à dire devant l'écran de son PC...), car ce site est majestueux, le point de vue également et avec une belle météo favorisant les nuages blancs, tout cela était propice à une photo avec plus d'impact. Mais ce n'est que mon humble avis.

Merci à Alain pour sa photo et bonne soirée à tous.

Rechercher